Le dalaï lama sort de l'hôpital

12 Avril, 2019, 10:24 | Auteur: Lynn Cook
  • Je vais me reposer un petit peu

Le dalaï lama avait été admis mardi à l'hôpital, souffrant de douleurs thoraciques.

Le dalaï-lama est sorti ce vendredi de l'hôpital de New Delhi où il avait été admis pour des douleurs thoraciques. Comme l'a précisé Ngodup Tsering, le représentant américain du Dalaï-Lama, son état est stable et les nouvelles sont excellentes. Son porte parole précise qu'il "va prendre quelques jours de repos à New Delhi avant de retourner à Dharamsala". "Il a quitté l'hôpital à 08h00", a annoncé son porte-parole Tenzin Taklha. Contacté par l'AFP, l'hôpital de la capitale indienne n'a pas souhaité faire de déclaration. Devant l'établissement, l'activité était normale et aucun rassemblement n'avait lieu, a constaté une journaliste de l'AFP sur place.

"Il n'y a aucune raison de paniquer", a-t-il assuré.

Il devrait rentrer cette semaine dans sa résidence située dans le nord montagneux du pays, où il vit depuis qu'il a fui le Tibet, en 1959, à la suite d'une révolte ratée contre le pouvoir chinois.

Bien que le dirigeant exilé reste un orateur extrêmement populaire, il a réduit ses engagements sur le plan international et, depuis 2016, il n'a rencontré aucun leader international. Les gouvernements à travers le monde ne se pressent cependant pas pour l'inviter, craignant de susciter la colère de Pékin.

En 2011, le dalaï lama a empêché toute tentative de Pékin de désigner son successeur, allant jusqu'à annoncer que sa lignée, perpétuée depuis le XIVe siècle, pourrait s'éteindre à sa mort. À Washington, où il jouit d'un large soutien au sein de l'ensemble de la classe politique, un sénateur a soulevé la question de sa succession, lors d'une audition mardi.

Le Dalaï-Lama a dû quitter la verdoyante vallée de Kangra pour effectuer un check-up médical ce mardi 9 avril. Une lutte non-violente et pacifiste saluée par le prix Nobel de la paix en 1989.

Recommande: