La photographie d'un trou noir révélée par l'EHT

10 Avril, 2019, 17:41 | Auteur: Lynn Cook
  • A-t-on vu un trou noir ? Des résultats inédits d'observation dévoilés mercredi

Très importante, même, à en croire le dispositif mis en place: "Au total, six grandes conférences de presse se tiendront simultanément dans le monde entier: en Belgique (Bruxelles), au Chili (Santiago), en Chine (Shanghai), au Japon (Tokyo), à Taipei (Taïwan) et aux États-Unis (Washington)", précise l'Observatoire européen austral (ESO).

Le mystère est levé sur l'importante annonce internationale d'une première véritable photo d'un trou noir.

"Nous pensons vraiment que ce que nous appelons un trou noir existe dans l'univers même si nous n'en avons encore jamais vraiment vu un", explique Paul McNamara, responsable scientifique à l'ESA (Agence spatiale européenne). Selon la loi de la relativité générale publiée en 1915 par Albert Einstein, qui théorise le fonctionnement des trous noirs, l'attraction gravitationnelle exercée par ces mangeurs d'étoiles est telle que rien ne peut s'en échapper, ni la matière, ni la lumière.

Mais la science progresse. L'Event Horizon Telescope (EHT), en parvenant à créer un télescope virtuel de la taille de la Terre, d'environ 10 000 km de diamètre, l'illustre bien. Avec un intérêt certain, car plus un télescope est grand, plus il permet de voir de détails. A moins que la primeur ne soit donnée au trou noir supermassif au cœur de la galaxie M87. Présentes dans les nuages, elles absorbent les ondes millimétriques qui est la longueur d'onde à laquelle observent les huit radiotélescopes qui composent l'Event Horizon telescope. Cela fait deux années que les astronomes l'attendent. Retrouvez sur le site de La Recherche le texte de Jean-Pierre Luminet, du laboratoire d'astrophysique de Marseille, publié à l'occasion de la livraison imminente de cette image inédite d'un trou noir géant. La masse du trou noir de M87 est estimée à 6,5 milliards de fois celle du Soleil. Il est situé à 50 millions d'années-lumière de la Terre, "à proximité, à l'échelle cosmique, mais 2.000 fois plus loin que Sgr A*", ajoute la collaboration.

Recommande: