Donald Trump remplace le patron des services secrets américains

10 Avril, 2019, 22:42 | Auteur: Lynn Cook
  • Randolph Alles participant à une conférence de presse

Selon eux, la décision du président n'est pas liée à la démission de la secrétaire à la Sécurité intérieure ni à la récente atteinte à la sécurité dans le club privé du président en Floride.

Randolph Alles, patron de la force d'élite chargée de la protection des présidents et d'autres hautes personnalités aux États-Unis, va être remplacé. "Le directeur du Secret Service (USSS), Randolph Alles (...) partira prochainement et le président Trump a choisi James Murray, qui a fait sa carrière au sein de l'USSS, pour le remplacer à partir de mai", a indiqué Sarah Sanders, porte-parole de l'exécutif américain.

Il se rapportait au département de la Sécurité intérieure, dont la secrétaire, Kirstjen Nielsen, a démissionné dimanche.

L'une des sources évoque une "purge quasi systématique" du département de la Sécurité intérieure. "Ils ont fait un travail fantastique depuis le premier jour". Fort de plus de 6 500 hommes et femmes, le Secret Service est rattaché à ce ministère.

Au-delà de celle du président lui-même, les services secrets américains sont aussi responsables de la sécurité à vie des anciens présidents et vice-présidents, de leurs familles, des candidats à la présidentielle et des chefs d'État et de gouvernement étrangers en visite officielle.

Recommande: