L'Américain David Malpass élu Président de la Banque mondiale

08 Avril, 2019, 18:22 | Auteur: Aubrey Nash
  • L’Américain David Malpass nommé président de la Banque mondiale

Malpass a précédemment exercé les fonctions de sous-secrétaire chargé des affaires internationales au Trésor américain.

En effet, David Malpass est réputé pour être très critique envers la Banque Mondiale et l'on craint qu'il ne cherche à réduire son intervention dans le financement du développement.

David Malpass est le 13e président du Groupe de la Banque mondiale.

L'Américain David Malpass est le nouveau Président de la Banque Mondiale.

Les États-Unis détiennent 16 % des droits de vote au conseil d'administration et ont traditionnellement choisi le leader de la Banque mondiale.

Il ajoute qu'il a aussi représenté son pays aux réunions du Conseil de stabilité financière, de l'Organisation de coopération et de développement économiques et de la société américaine de promotion des investissements privés à l'étranger (OPIC).

Cet ancien banquier de Bear Stearns, qui a conseillé le président Donald Trump lors de sa campagne de 2016, était le seul candidat en lice. David R. Malpass, en outre, a contribué à faire progresser l'Initiative sur la transparence de la dette - adoptée par la Banque mondiale et le FMI -, dont l'objectif consiste à accroître la publication d'informations sur la dette en vue de réduire la fréquence et la gravité des crises d'endettement. Selon une règle tacite bien connue, la direction de la Banque mondiale est assurée par un Américain tandis que le FMI est dirigé par un Européen.

Il a notamment reproché à la Banque mondiale, dont la mission est de financer des projets de développement, de continuer à accorder des prêts à la Chine.

Le président sortant, Jim Yong Kim, a présenté sa démission au début du mois, à trois ans de la fin de son mandat à la tête de l'institution, pour rejoindre le fonds d'investissement Global Infrastructure Partners.

Recommande: