VIDÉO - Apple lance son offensive contre Netflix

31 Mars, 2019, 05:53 | Auteur: Lynn Cook
  • Le

En effet, Apple prévoit de lancer son service vidéo sur Mac et les TV connectées dans le courant de l'année.

La nouveauté présentée ce lundi concernant Apple Pay, c'est la carte bancaire baptisée tout simplement Apple Card qui se veut facile d'utilisation et totalement respectueuse de la vie privée des utilisateurs.

La firme à la pomme a fait appel aux stars hollywoodiennes, notamment Steven Spielberg, J.J. Abrams, Oprah, Reese Witherspoon et Jennifer Aniston.

Ce service, baptisé Apple TV+ (Canal+ et Disney+ seront ravis de l'apprendre), sera bien évidemment payant et sans publicité.

Comme pour Apple News+, la firme de Cupertino ne dit rien en termes de prix. Il a ainsi annoncé la création d'Arcade, une plateforme adjointe à l'Apple Store qui proposera un large catalogue de jeux (une centaine de titres sont annoncés pour le moment), contre un abonnement.

"Nous pensons qu'Apple News+ sera formidable pour les consommateurs et les éditeurs" de presse, a assuré M. Cook.

Lundi, Apple a révélé parmi ses nouvelles initiatives un service de vidéo à la demande, semblable à celui proposé par Amazon et Netflix , et il a aussi dévoilé une carte de crédit.

Le secteur des médias souffre de la concurrence pour le public, et subit une consolidation.

Bien au contraire, celle-ci met en avant le fait que les jeux Apple Arcade doivent être téléchargés et seront de ce fait disponibles même lorsque le joueur est hors-ligne.

Outre des moyens financiers gigantesques, Apple a une force de frappe incomparable, avec 1,4 milliard d'iPhone ou d'iPad en circulation dans le monde, sur lesquels il préinstalle ses services.

Juste après, un nouveau service Plus a été dévoilé, cette fois-ci pour l'Apple TV. Le choix est nettement plus limité pour ce qui est de la presse quotidienne, avec toutefois deux titres américains, le Los Angeles Times et le Wall Street Journal, ainsi que le canadien The Star. Le New York Times et le Washington Post ne font pas partie de l'offre. " J'espère vraiment que les jeux financés par Apple Arcade seront en mesure d'aller sur d'autres plateformes après un court laps de temps afin que les développeurs ne se tirent pas dans le pied avec une rapide saisie d'argent de la part d'Apple Arcade ", a estimé Adriaan de Jongh. Apple renforce donc son service avec un service "Plus" qui se traduit par un abonnement de 9.99 $ aux États-Unis.

Recommande: