Une météorite échappe aux radars — Espace

22 Mars, 2019, 09:43 | Auteur: Jonathan Ford
  • Cette explosion est la deuxième la plus importante de ces trente dernières années

Même la NASA ne s'était rendu compte de rien. L'explosion, qui s'est produite le 18 décembre 2018, est l'une des plus importantes du genre au cours des 30 dernières années, juste après le météore qui a explosé au-dessus de Tcheliabinsk, en Russie, il y a six ans. Apparemment et comme la NASA, nous n'avons pas remarqué qu'une météorite venait d'exploser à 25 kilomètres de la terre.

Mais que pouvions-nous tous bien faire le 18 décembre dernier pour passer à côté d'un événement si rare qu'il n'arriverait que " deux à trois fois tous les 100 ans " selon un expert de la NASA qui s'est confié à la BBC?

Un météore gigantesque a explosé dans l'atmosphère terrestre en décembre, avec une énergie dix fois plus puissante que la bombe nucléaire d'Hiroshima, mais était passé totalement inaperçu jusqu'à présent, selon la NASA. Elle aurait finalement pris feu à 25 km au dessus du sol pour finalement, se désintégrer dans une région reculée à l'Est de la Russie, sur la péninsule du Kamchatka.

Ce sont les satellites militaires qui ont détecté l'explosion.

Le bolide de la mer de Béring mesurait 10 mètres de diamètre pour 1.400 tonnes. D'autant plus qu'il s'agit de la météorite la plus puissante, depuis le 15 février 2013.

Kelly Fast, responsable du programme d'observations d'objets proches de la Terre à la NASA, a déclaré à la BBC qu'il libérait environ 40% de l'énergie de celui de Tcheliabinsk. Des explications, pour l'instant, qui semblent bien légères pour un phénomène si puissant...

Recommande: