"Donald Trump a volé 5 milliards de dollars au Venezuela" — Nicolas Maduro

22 Mars, 2019, 06:20 | Auteur: Lynn Cook
  • New York l'étrange prise du consulat du Venezuela

Le président américain Donald Trump a appelé l'armée vénézuélienne à faire face au chef d'Etat Nicolas Maduro.

"Toutes les options sont sur la table", a-t-il déclaré à la presse depuis la Maison Blanche, où il recevait son homologue brésilien Jair Bolsonaro.

Certaines salles avaient été vidées, mais on pouvait voir ici ou là des affiches à la gloire de l'ex-président Hugo Chavez, dont M. Maduro se veut l'héritier, des cartes du Venezuela, des tableaux et oeuvres d'art. Empêchés de marcher ensemble, les représentants syndicaux ont contourné l'interdit en arrivant sans incident mais séparément à l'Assemblée nationale, dominée par l'opposition et présidée par Juan Guaido, qui s'est proclamé président par intérim le 23 janvier et a été reconnu par plus de 50 pays. Pour accroître la pression, Washington impose au Venezuela des sanctions économiques et a décrété un embargo sur le pétrole, exportation cruciale pour l'économie du pays, qui doit entrer en vigueur le 28 avril.

Ces sanctions américaines viennent à nouveau relancer la brouille entre Washington et Caracas depuis le début de la crise sociopolitique qui secoue le pays. Les Etats-Unis les accusent de soutenir "le régime illégitime de l'ancien président Nicolas Maduro", selon un communiqué du Trésor américain mardi. Le Président Nicolas Maduro a qualifié Juan Guaido de pantin des États-Unis.

Recommande: