Nathalie Loiseau contrainte de justifier sa blague sur son faux chat "Brexit"

21 Mars, 2019, 18:06 | Auteur: Lynn Cook
  • Exaspération franco-allemande face à l’impasse

La ministre française des Affaires européennes Nathalie Loiseau a estimé ce mardi nécessaire un "certain sens de l'humour" face au Brexit, après un imbroglio autour du fait qu'elle aurait appelé son chat "Brexit", une "plaisanterie" selon elle.

Et Nathalie Loiseau n'est pas la première à avoir fait un rapprochement entre le Brexit et un chat. Dimanche dernier, la ministre des Affaires européennes a reconnu sur RadioJ que finalement, elle n'avait pas vraiment un chat nommé "Brexit".

"J'ai fini par appeler mon chat Brexit".

"Il me réveille en miaulant à la mort parce qu'il veut sortir, et dès que je lui ouvre la porte, il reste planté au milieu, indécis, et il me jette un regard noir quand je le mets dehors", expliquait-elle. La blague faisait référence aux deux refus du Parlement britannique concernant l'accord de Theresa May sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. La situation semble en effet s'enliser car les députés britanniques n'arrivent pas à se mettre d'accord sur les modalités et la date du retrait, provoquant l'exaspération des diplomates européens.

L'information a été reprise par différents médias en ligne de langue anglaise, et a fait un tabac auprès des twittos anglais. Sur les réseaux sociaux, ils sont nombreux à avoir repris la blague "very drôle", de la ministre française. Mais le problème... C'est que le chat de Nathalie Loiseau n'existe pas!

Recommande: