Gilets jaunes : l’ex-boxeur Christophe Dettinger demande trois millions d'euros à Leetchi

21 Mars, 2019, 17:09 | Auteur: Sue Barrett
  • Gilets jaunes : l’ex-boxeur Christophe Dettinger réclame 3 millions d’euros à Leetchi

Christophe Dettinger, l'ancien boxeur condamné à de la prison ferme pour avoir frappé deux gendarmes lors de l'acte VIII des Gilets jaunes à Paris, réclame 3 millions d'euros à Leetchi.com, annonce 20 Minutes ce mercredi 20 mars.

Dans le même temps, une cagnotte sur la plateforme de financement participatif Leetchi ouvrait afin d'aider financièrement le membre des Gilets jaunes. Mais pas seulement. Considérant que la cagnotte aurait dû être ouverte 45 jours, par un subtil calcul mathématique, le défenseur des époux Dettinger, réclame aussi 3 120 768 euros de dommages et intérêts.

L'ancien boxeur Christophe Dettinger, condamné à 30 mois de prison pour avoir violemment frappé deux gendarmes mobiles à Paris lors d'une manifestation de Gilets jaunes, estime que la plateforme Leetchi n'aurait pas dû fermer la cagnotte qui lui était destinée.

Il veut récupérer les dons qui lui étaient déstinés. "En droit civil, on appelle cela la perte de chance ", décrypte-t-elle.

Identifié rapidement, Christophe Dettinger se rend à la police alors qu'il est recherché. "Ce qui représente 70.000 euros par jour", est-il indiqué dans l'assignation à l'encontre de Leetchi.

Christophe Dettinger réclame donc aujourd'hui les 145 152 euros bloqués par Leetchi depuis le 8 janvier dernier, mais aussi, après un rapide calcul, la somme qu'il aurait touchée si la cagnotte poursuivait sur sa lancée.

En outre, le client de Me Léger exige que lui soit versée la somme de 145.152,46 euros bloquée par la plateforme depuis le 8 janvier. À l'époque du blocage de la cagnotte, un communiqué avait été publié par la plate-forme: " Leetchi s'engage à ce que les fonds collectés sur la cagnotte de soutien à Christophe Dettinger servent uniquement à financer les frais de justice conformément à nos CGU (conditions générales d'utilisation, NDLR) et à la législation en vigueur. Selon la société, il voulait que les fonds soient directement versés à la famille de Christophe Dettinger et non pas aux avocats chargés de le défendre, sur présentation des notes d'honoraires, comme c'était prévu au départ.

Une explication qui ne convainc pas l'avocate de Christophe Dettinger: "La vérité, c'est que Leetchi a pris peur devant la polémique". C'est pourquoi ils ont assigné en justice Leetchi afin d'obtenir son versement, plus 3 millions rapporte 20 minutes. Et l'entreprise de préciser qu'elle se conformera "bien évidemment" à la décision de justice rendue.

Recommande: