Brigitte Bardot qualifie les Réunionnais de "population dégénérée" dans une lettre ouverte

20 Mars, 2019, 09:12 | Auteur: Sue Barrett
  • Brigitte Bardot qualifie les Réunionnais de

Prenant la défense des animaux qu'elle estime maltraités dans l'île de La Réunion, l'ancienne actrice Brigitte Bardot a abreuvé les habitants d'insultes dans une lettre au préfet.

"Vos propos méprisants démontrent une totale méconnaissance des Réunionnais et votre propension, encore, à l'inhumanité", a de son côté twitté la députée PS de La Réunion, Ericka Bareigts.

"Si ce courrier est authentique, il appelle une réponse claire: le préfet de La Réunion déposera dès demain (mercredi 20 mars) une plainte à laquelle je m'associerai".

"Le racisme ordinaire n'a pas sa place dans le débat d'idées", a ajouté la ministre, actuellement en déplacement à La Réunion pour faire le bilan de ses engagements, trois mois après le mouvement des gilets jaunes dans l'île.

Les touristes sont écoeurés et les associations débordées par le nombre d'animaux blessés, empoisonnés, cruellement amputés, ou ceux qui leur arrivent la bouche transpercée par des hameçons et qui ont réussi à s'enfuir!

C'est un véritable scandale que je ne vais pas me gêner à faire éclater dans le monde entier.

"Autochtones" qui auraient gardé "leurs gênes de sauvages", coupables de "barbarie".

Madame Eliane A.de Saint André, est une de mes amies, elle a 89 ans et tente désespérément de soigner et nourrir les quelques chiens faméliques, squelettiques, qui entourent son domicile. Brigitte Bardot s'en prend aux Réunionnais et au préfet.

Mme Bardot évoque également les "fêtes indiennes tamoules avec décapitations de chèvres et boucs en offrande à leurs dieux et dont les abats jetés à la mer attirent les requins" et demande au préfet de "rendre à cet île démoniaque un peu d'humanité qu'elle a perdue". Elle a fait référence à "des réminiscences de cannibalisme des siècles passés" et à "une population dégénérée encore imprégnée des coutumes ancestrales, des traditions barbares qui sont leurs souches".

Stéphane Fouassin - Maire de Salazie et Président de l'IRT (Ile de La Réunion Tourisme) - a rapidement réagi.

L'ancienne icône du cinéma français a notamment été condamnée pour des propos contre la population musulmane qui selon elle " nous détruit, détruit notre pays en imposant ses actes ", ou encore contre " des clandestins ou des gueux (qui) profanent et prennent d'assaut nos églises pour les transformer en porcheries humaines ".

Recommande: