Pourquoi le pape refuse-t-il sa démission — Cardinal Barbarin

19 Mars, 2019, 19:12 | Auteur: Lynn Cook
  • Pape François

Invoquant "la présomption d'innocence", le Pape François a refusé la démission du cardinal Philippe Barbarin condamné pour non dénonciation d'abus sexuel, au grand dam des victimes pour qui le cardinal français symbolise le silence de l'Eglise face à la pédophilie. C'est ainsi, continue-t-il, que le père Yves Baumgarten, vicaire général, va "prendre la conduite du diocèse" car le cardinal Barbarin "a décidé de se mettre en retrait pour quelque temps". " Cette décision prend effet à compter de ce jour ", conclut le cardinal Barbarin. Mais ajoute-t-il, "conscient des difficultés que connait actuellement l'Archidiocèse, le Saint-Père a laissé le cardinal Barbarin libre de prendre la décision la plus appropriée pour son diocèse".

Le Vatican et le diocèse de Lyon ont confirmé mardi après-midi, par communiqué, l'information publiée par le Figaro selon laquelle le pape François a effectivement refusé la démission que lui avait présentée, lundi 18 mars, le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon.

Mgr Barbarin, 68 ans, un âge prématuré dans l'Eglise pour démissionner, a été condamné le 7 mars à six mois de prison avec sursis pour ses silences sur les agressions pédophiles imputées par des scouts au père Bernard Preynat, dont il fut prévenu par une victime en 2014. Son évêque auxiliaire, Mgr Emmanuel Gobilliard, a précisé par la suite que l'archevêque de Lyon avait déjà pris cette décision 15 jours auparavant, et qu'il comptait donc remettre sa charge entre les mains du Pape quel que soit le verdict.

Papa Francisco
Le pape François refuse la démission du cardinal Barbarin

"Je n'ai jamais cherché à cacher, encore moins à couvrir ces faits horribles" avait déclaré l'archevêque de Lyon dans une déclaration lue lors de la première journée d'audience devant le tribunal correctionnel, le 7 janvier dernier.

Le cardinal devrait publier une lettre ce mardi aux catholiques lyonnais pour expliquer ce rebondissement, assez inattendu, de "l'affaire Barbarin", mais sans nommer un "administrateur diocésain" en titre - ce qui suppose selon le droit canonique que la démission de l'évêque soit acceptée -. "J'ai fait exactement ce que Rome m'a demandé" avait-il affirmé. Le père Preynat n'a pas encore été jugé.

Les avocats du cardinal ont fait appel. Il a été ordonné prêtre en 2004 par le cardinal Barbarin.

Recommande: