Décès du chanteur breton Yann-Fañch Kemener [Vidéo]

19 Mars, 2019, 07:50 | Auteur: Sue Barrett
  • Yann-Fañch Kemener Florence Rousseau et Aldo Ripoche autour de l’harmonium d’Étel à l’issue des séances d’enregistrement à Notre Dame des Flots en février 2017

Yann-Fañch Kemener est décédé à 61 ans des suites d'un cancer.

Sa mort ne signe pas simplement la perte d'un trésor linguistique et culturel, elle entaille un peu plus le fil ténu qui existe encore entre les générations bretonnes et que l'on ressent si puissamment lors des festoù-noz. "Il a œuvré pour la langue bretonne et sa représentation en dehors de la Bretagne", a déclaré à l'Agence France-Presse le maire de Trémeven, Roger Colas, confirmant une information de Ouest-France. Écouter Yann-Fañch Kemener c'était se connecter à l'âme profonde de la Bretagne, comprendre l'invisible et percevoir la richesse de nos identités.

Ses collaborations diverses (au sein du groupe Barzaz mais aussi avec Dan Ar Braz, Didier Squiban, Alain Genty, Aldo Ripoche, Anne Auffret, Marcel Guilloux...) et son timbre de voix singulier ont fait de lui une figure emblématique du chant breton. Il avait notamment participé à la Nuit celtique au Stade de France qui avait rassemblé quelque 100.000 spectateurs en 2002 et à de nombreux festivals interceltiques. Sa discographie compte une trentaine de disques.

C'est avec beaucoup de tristesse et d'émotion que nous venons d'apprendre le décès de Yann-Fañch Kemener, chanteur traditionnel et ethnomusicologue breton.

Ses obsèques seront célébrées ce mardi 19 mars en l'église de Sainte-Tréphine (Côtes-d'Armor).

Recommande: