Belhassen Trabelsi mis en examen et écroué

19 Mars, 2019, 01:25 | Auteur: Lynn Cook
  • Belhassen Trabelsi mis en examen et écroué

Belhassen Trabelsi, beau-frère de l'ex-président tunisien Zine el Abidine Ben Ali, a été mis en examen pour "faux aggravé et blanchiment en bande organisé" et placé en détention provisoire lundi à Marseille, a-t-on appris lundi de source judiciaire.

Rappelons qu'un autre proche de Ben Ali, Moncef Materi, le père de Sakher El Materi, ex-gendre de l'ancien couple présidentiel, a été arrêté, lui aussi, à Marseille, en juin 2017, et les autorités judiciaires françaises ont rejeté, en février 2018, la demande de son extradition par les autorités tunisiennes. Il fait l'objet de "17 mandats de recherche en Tunisie et de 43 mandats d'amener internationaux", avait précisé le 17 mars à l'AFP le ministre tunisien de la Justice.

Symbole de l'affairisme de l'entourage de l'ancien dictateur, Belhassen Trabelsi avait été qualifié de "quasi-mafieux" par un câble diplomatique américain révélé par WikiLeaks, et son parcours depuis la révolution est rocambolesque.

M. Trabelsi avait disparu de la circulation en 2016, après avoir fui le Canada, où il avait trouvé refuge quelques heures avant la chute de Ben Ali, le 14 janvier 2011, après avoir déserté Tunis avec sa famille à bord de son yacht.

Belhassen Trabelsi est le frère de Leila Trabelsi, l'épouse de l'ancien président, en fuite eux aussi depuis le 4 janvier 2011, en Arabie saoudite.

Alors qu'il avait été débouté à deux reprises de cette demande, en 2015 et 2016, et se trouvait sur le point d'être expulsé, Ottawa avait toutefois perdu sa trace, une source judiciaire indiquant qu'il était "introuvable".

Recommande: