Windows 10 saura bloquer et supprimer les mises à jour problématiques

17 Mars, 2019, 10:54 | Auteur: Lynn Cook
  • Microsoft pourrait permettre aux utilisateurs de Windows 10 19H1 de suspendre l'installation automatique des mises à jour Windows pendant 35 jours

Cette situation a même poussé Microsoft à envisager la création dun "tableau de bord de létat des mises à jour de Windows" qui présentera aux administrateurs et aux utilisateurs finaux les différents bogues connus et répertoriés affectant Windows 10.

L'ajout d'un délai de 35 jours sur Windows 10 Home, comme sur Windows 10 Pro, satisferait certainement une frange des utilisateurs. Elle remettait en cause lapproche unilatéraliste de Microsoft qui consiste à décider seul quand corriger les bogues ou les vulnérabilités et à quel moment fournir de nouvelles fonctionnalités, notamment parce que cela signifie que les utilisateurs perdent en partie le contrôle de leur PC.

Cette mise à jour cumulative KB4489868 a été proposée lors du dernier Patch Tuesday. Elle s'adresse aux ordinateurs sous Windows 10 v1803 alias April 2018 Update. En bénéficier impose malheureusement à lutilisateur de Windows 10 Home une mise à niveau vers lédition Pro à 99 USD: la possibilité de retarder le déploiement dun correctif de 30 jours sur Windows 10 Pro, par exemple, est un luxe que Microsoft na jusque-là jamais offert aux utilisateurs de Windows 10 Home.

Les bonnes et les mauvaises mises à jour WindowsDe cette manière, après une mise à jour, lorsque Windows 10 rencontrera un quelconque souci de démarrage, le système affichera une notification pour avertir l'utilisateur de la suppression de certaines données récemment installées, après un échec du démarrage. Il est révélé que les utilisateurs exécutant le sous-système Windows pour Linux (WSL contraction de Windows Subsystem for Linux) risquent de rencontrer un problème suite à l'installation de KB4489868.

Pour gagner en stabilité, Windows bloquera et désinstallera automatiquement les mises à jour posant des problèmes de compatibilité. À noter que Microsoft prendra également le soin de bloquer, durant 30 jours, l'installation d'une mise à jour jugée problématique. Si l'utilisateur juge que cette mise à jour n'a pas à être supprimée, il pourra toujours la réinstaller manuellement. "Lorsque vous atteignez la limite de pause, votre terminal devra recevoir de nouvelles mises à jour avant que vous ne puissiez à nouveau faire une pause".

Recommande: