Victoire de Bottas (Mercedes) devant Hamilton et Verstappen (Red Bull) — GP d'Australie

17 Mars, 2019, 10:34 | Auteur: Ruben Ruiz
  • GP d'Australie: à Hamilton et Mercedes la première pole

Le prochain Grand Prix est programmé au Bahrein le 31 mars.

Lewis Hamilton prendra le départ en position familière en Australie et il espère pouvoir concrétiser cette opportunité en victoire afin d'entamer sa saison 2019.

Le quintuple champion du monde a enregistré le temps le plus rapide lors des qualifications du Grand Prix disputé à Melbourne, la veille, pour la sixième année consécutive. Après avoir laissé les Ferrari compléter le podium lors de la première séance, Mercedes a répliqué: Valtteri Bottas s'est classé deuxième, à seulement 48 millièmes de son coéquipier. L'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) et le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) occuperont la deuxième ligne. Lance Stroll est 16ème, devant Pierre Gasly et Carlos Sainz. Le Monégasque Charles Leclerc, pour sa première avec la Scuderia, s'élancera en troisième ligne aux côtés du Français Romain Grosjean (Haas).

Alors que Mercedes n'a cessé de clamer pendant les essais hivernaux fin février que Ferrari était une demi seconde plus rapide sur un tour, la prédiction ne s'est pas vérifiée. Alors, l'écurie allemande a-t-elle bluffé ou simplement progressé?

Valtteri Bottas remporte le Grand Prix d'Australie devant Lewis Hamilton.

"Après les tests, nous pensions avoir une bonne monoplace sur laquelle travailler, mais nous croyions vraiment être derrière", assure Hamilton.

"Nous sommes revenus de loin depuis Barcelone, abonde Bottas".

À sa sortie de voiture, Vettel, que les erreurs en piste ont privé du titre en 2017 et 2018 face à un Hamilton infaillible, n'a pas caché sa déception. "Hier (vendredi) n'était pas une bonne journée". Aujourd'hui (samedi) était meilleur, mais pas en termes de rythme et de performance, a-t-il regretté. Nous pouvons gagner, nous l'avons déjà fait (sans partir en pole, NDLR).

Au milieu de la grille, c'est donc Haas qui semble avoir l'avantage, avec Magnussen 7e devant le débutant britannique Lando Norris (McLaren), le vétéran finlandais Kimi Räikkönen (Alfa Romeo Racing), le Mexicain Sergio Pérez (Racing Point) et les Renault.

Recommande: