L'Etat conserverait environ 20% du capital — ADP

14 Mars, 2019, 21:49 | Auteur: Aubrey Nash
  • CC Mzelle Laure  Wikimedia

Le gouvernement ne veut surtout pas commettre les mêmes erreurs que pour la privatisation des autoroutes. Le projet de loi entend supprimer l'obligation pour l'Etat de détenir la majorité du capital d'ADP (actuellement 50,63%, pour un montant évalué à 9,5 milliards d'euros) ouvrant ainsi la voie à sa privatisation.

L'Etat français conservera quelque 20% d'Aéroports de Paris, la société qui gère les aéroports de Paris et de sa région, a déclaré mardi le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux.

"Nous privatisons les activités commerciales, les parkings, les hôtels, les boutiques de luxe".

Bruno Le Maire doit transmettre mercredi aux parlementaires le cahier des charges de cette privatisation prévue dans le cadre de la loi Pacte. La nomination de certains dirigeants devrait être aussi soumise à l'approbation de l'Etat, précise Le Parisien. La durée d'exploitation concédée sera limitée à 70 ans.

Recommande: