Deux adolescents encagoulés exécutent au moins cinq enfants dans un collège — Brésil

14 Mars, 2019, 05:22 | Auteur: Lynn Cook
  • L'école Raul Brasil où s'est déroulée la fusillade

Au moins huit personnes dont cinq enfants ont été tuées mercredi 13 mars dans une fusillade qui a eu lieu dans une école élémentaire d'une banlieue de Sao Paulo au Brésil.

La police militaire a d'abord indiqué qu'"un individu a pénétré dans l'école et a tiré sur plusieurs personnes". On déplore en outre la mort de cinq écoliers et d'un adulte qui travaillait dans l'établissement, a précisé dans un premier temps la police de Sao Paulo. Les tireurs seraient deux adolescents, qui se seraient donné la mort à l'intérieur du bâtiment.

Ils ont utilisé " un revolver.38 et une arme de type médiéval semblable à un arc avec des flèches", a-t-il ajouté.

Selon des témoins cités par la télévision, les agresseurs portaient des masques de tête de mort.

La chaîne Globonews a montré des images d'élèves fuyant en courant de l'école après avoir escaladé les murs d'enceinte.

De nombreux parents s'étaient rassemblés devant l'école, attendant avec anxiété des nouvelles de leurs enfants scolarisés dans l'établissement public Raul Brasil, a constaté un photographe de l'AFP.

"Ma fille m'a appelée en me disant: 'Maman, viens vite, il y a des tirs, il y a des blessés, il y a des morts'", a raconté la mère d'une élève.

Les fusillades dans des écoles sont des événements rares au Brésil, qui est pourtant l'un des pays les plus marqués par les violences impliquant des armes à feu.

Le président d'extrême droite Jair Bolsonaro, peu après son arrivée au pouvoir en janvier, a libéralisé la détention d'armes à feu, une mesure controversée mais qui correspondait à une promesse de campagne. "Le Brésil a besoin de paix", a ainsi écrit dans un tweet Gleisi Hoffmann, la présidente du Parti des travailleurs (gauche).

Recommande: