Algérie - Renoncement de Bouteflika au 5ième mandat: Emmanuel Macron réagit

12 Mars, 2019, 20:20 | Auteur: Lynn Cook
  • Algérie : Macron « salue » la décision de Bouteflika de ne pas briguer un 5e mandat

La colère des Algériens a-t-elle été entendue?

La président français Emmanuel Macron a salué mardi 12 mars à Djibouti "la décision" de son homologue algérien Abdelaziz Bouteflika de ne pas briguer un cinquième mandat. Le Président de la République a salué cette décision et appelé à une transition d'une "durée raisonnaible". "Je salue la déclaration du président Bouteflika par laquelle il annonce ne pas solliciter un cinquième mandat et prendre des mesures pour rénover le système politique algérien ", a écrit M. Le Drian dans un communiqué. Alors qu'il est extrêmement affaibli depuis 2013 par un AVC, le président de l'Algérie a annoncé qu'il renonçait aux élections présidentielles.

Le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a annoncé lundi le report de l'élection présidentielle du 18 avril 2019 et sa décision de ne pas briguer un 5ème mandat à la magistrature suprême.

"Au lendemain des grandes manifestations, qui se sont déroulées dans le calme et la dignité à travers toute l'Algérie, la France exprime l'espoir qu'une nouvelle dynamique à même de répondre aux aspirations profondes du peuple algérien puisse s'engager rapidement ", a ajouté le ministre français. Noureddine Bedoui, ministre de l'Intérieur, a été nommé comme successeur et doit former un nouveau gouvernement.

Le projet de Constitution qui émanera de la Conférence sera soumis à un référendum populaire, a-t-il poursuivi, relevant que cette conférence nationale indépendante "fixera souverainement la date de l'élection présidentielle à laquelle je ne serai en aucun cas candidat".

Recommande: