Gilets roses : les assistantes maternelles ont défendu leurs droits dans la rue

10 Mars, 2019, 05:21 | Auteur: Aubrey Nash
  • Environ 80 assistantes maternelles se sont rassemblées ce samedi matin à Brest

Des centaines d'assistantes maternelles ont manifesté ce samedi à Paris et dans une trentaine d'autre villes contre la réforme de l'assurance chômage voulue par le gouvernement, craignant de "se faire grignoter des droits" dont elles "ne peuvent pas se passer".

A Paris, entre 50 et 100 gilets roses ont battu le pavé parisien, en tête du cortège qui s'est élancé de la place de l'Etoile vers 11h, accompagnées d'un groupe de gilets rouges de la CGT et de quelques gilets jaunes. Parmi elles, les assistantes maternelles qui manifestent contre la réforme de l'assurance chômage qui pourrait mettre fin à un dispositif qui les soutient quand elles perdent un de leur contrat de travail.

Concrètement, les assistantes maternelles s'inquiètent des conséquences sur leur activité de la volonté du gouvernement de faire 3 milliards d'euros d'économie, en s'attaquant notamment au complément d'activité versé par Pôle Emploi, dont les assistantes maternelles bénéficient. "Il s'agit d'un élément essentiel pour qu'elles disposent d'un revenu tout juste décent", affirme Yannick Bonnafous, pour le syndicat FO, "fort préocuppé par le sort des assistantes maternelles". Blumlhuber "Aujourd'hui, on a deux ou trois contrats, explique Jennifer Nadin, assistante maternelle dans le Val-de-Marne". Un moyen pour ces femmes, qui peuvent difficilement se mobiliser en semaine, de bénéficier de la couverture médiatique du mouvement des gilets jaunes. "Ils veulent supprimer notre métier".

Recommande: