Ghosn libéré en tenue d'ouvrier, un "échec" désastreux reconnaît son avocat

10 Mars, 2019, 14:06 | Auteur: Aubrey Nash
  • Ghosn libéré en tenue d'ouvrier, un

"Je suis innocent et résolument déterminé à me défendre vigoureusement dans un procès équitable contre ces accusations sans fondement", Carlos Ghosn dans son communiqué en date de mardi.

Filmé et photographié sous divers angles et en gros plan avec une casquette bleue, un uniforme d'ouvrier de voirie, des lunettes et un masque de protection blanc, Carlos Ghosn a malgré lui été la risée des médias. TV japonaise TBS, ils ont reconstitué #Ghosn en plateau, incroyable! Il préparera sans doute sa défense dans le bureau de son avocat, où il pourra utiliser un ordinateur le jour et seulement la semaine, mais toujours sans internet.

"C'est moi qui ai planifié et mis au point ce déguisement", écrit-il. "À cause de ce plan d'amateur, la réputation que Carlos Ghosn a bâtie tout au long de sa vie se retrouve ternie", regrette-t-il.

Traqué par les médias, l'homme d'affaires franco-libanais-brésilien a d'abord été conduit au cabinet de M.Takano, d'où il est ressorti plusieurs heures plus tard dans un véhicule et une tenue plus conformes (chemise blanche et veste noire) à son ancien statut de PDG de la première alliance automobile au monde. Sorties autorisées, mais pas internet Pour son 65e anniversaire, Carlos Ghosn est donc libre, mais sous conditions: il peut sortir en ville et où bon lui semble, mais est contraint de loger dans un immeuble sans charme de Tokyo, dans un quartier animé de la capitale nippone. Tous les trois ont ensuite été vus se promenant dans un parc de Tokyo. La violation de ces règles entrainerait une conséquence sévère: "il devra revenir à la dure vie de la prison" comme indique son avocat Me Takashi Takano.

Pour autant, cette remise en liberté provisoire est soumise à des règles strictes dont le paiement d'une caution d'un milliard de yens, soit près de 8 millions d'euros. "Nous pensons que les conditions de libération sous caution ne sont pas efficaces pour empêcher une altération des preuves compromettantes", a déclaré le procureur-adjoint, Shin Kukimoto, lors d'une conférence de presse.

Recommande: