Jean-Louis Debré donne des nouvelles de Jacques Chirac

05 Mars, 2019, 14:38 | Auteur: Sue Barrett
  • Jean-Louis Debré accueille Jacques Chirac le 3 novembre 2008 à Paris pour les 50 ans du Conseil Constitutionnel

"J'ai réalisé qu'il ne s'était pas reconnu", a déclaré Jean-Louis Debré dans une interview au Monde où il a fait le point sur l'état de santé de l'ex-Président en évoquant un documentaire qu'il avait regardé en compagnie de son ami. Presque toutes les semaines, Jean-Louis Debré rend visite à Jacques Chirac, dans l'hôtel particulier, au cœur du 6e arrondissement, mis à sa disposition par François Pinault.

Jean-Louis Debré qui continue de rendre visite fréquemment à l'ancien président Chirac confie que cela devient de plus en plus compliqué d'échanger avec lui. " Je ne sais même pas s'il me reconnaît, j'en ressors moralement épuisé, ça me fait mal de le voir comme ça, mais j'ai la faiblesse de penser que ma présence lui fait du bien". J'ai tellement d'affection pour lui, je serai là jusqu'au bout. Il m'a regardé sans comprendre, j'ai réalisé qu'il ne s'était pas reconnu, raconte Jean-Louis Debré.

Jean-Louis Debré cite notamment une anecdote sur les troubles cérébraux de Jacques Chirac. " Le dialogue est devenu quasiment impossible ", regrette Jean-Louis Debré. "Chirac est le père qu'il s'est choisi", confie au Monde Frédéric Salat-Baroux, gendre de Jacques Chirac. Dans son ouvrage, le journaliste rapporte ainsi que le 5e président de la 5e République ne reconnait "plus que cinq personnes: sa fille, son épouse et ses auxiliaires de vie, qu'il voit tous les jours". Jacques Chirac l'a embauché par la suite comme conseiller juridique au ministère de l'agriculture. Ami fidèle, il livre un témoignage terrible sur l'état de santé de l'ancien chef de l'État.

Selon des informations du Monde, Jean-Louis Debré a d'ailleurs travaillé sur un documentaire, "Mon Chirac", qui sera diffusé le 18 mars prochain sur La Chaîne parlementaire.

Recommande: