Adil Rami s'engage contre les violences faites aux femmes

04 Mars, 2019, 09:41 | Auteur: Sue Barrett
  • Adil Rami s'engage contre les violences faites aux femmes

C'est un engagement personnel qu'Adil Rami a décidé de médiatiser ce dimanche dans les colonnes du JDD.

Le défenseur central de 33 ans assure que sa compagne Pamela Anderson, qui s'engage pour de nombreuses causes n'est pas à l'origine de son aide bénévole à la Fédération nationale solidarité femmes qui gère la plateforme 3919. A partir du 4 mars, le champion du monde sera la figure de proue d'une campagne en faveur du 3919 "Violences Femmes Info", le numéro d'écoute consacré aux victimes. "J'y pense depuis longtemps sans savoir comment faire", a confié Rami avant de poursuivre.

Le joueur est sensible au sujet, bien que sa famille n'ait pas connu ce type de problème: "Cela n'a rien à voir avec ma famille: mon père n'a jamais battu ma mère!" Comment réagir? Qui appeler? Il profite de sa notoriété et du fait qu'il puisse aujourd'hui "se faire entendre" pour s'engager. Certains des slogans de la campagne ont été rédigés en concertation avec Rami. C'est un sujet dont je parle souvent, avec ma mère, mes sœurs. "Quand il m'arrive de lire ce genre d'histoires, cela me choque tellement que j'en ai la chair de poule ", lance-il. Je me sens démuni. D'ailleurs, ce n'est certainement pas par hasard que ceux-ci soient des détournements de certaines expressions du football: "Mettre le rouge dans certaines occasions n'arrête pas l'action "; "Pour ces femmes, faire le bon appel c'est une question de survie "; "Un coup franc direct est décisif "; "Certaines attaques sont défendables "; "Certains ont plus les bleus dans la peau que d'autres ". Mais j'espère m'investir de plus en plus. "Sur mon compte Instagram, j'envoie trois punchlines pour des bêtises, et tout le monde les reprend!" On peut t'obliger à rejoindre une équipe si tu ne veux pas t'en aller, mais cela ne s'est pas passé comme ça pour moi.

Recommande: