TikTok : une lourde amende pour avoir collecté illégalement des données de mineurs

02 Mars, 2019, 00:58 | Auteur: Aubrey Nash
  • Une image montrant le logo de TikTok une note de musique blanche aux rebords bleu d'un côté et rouge de l'autre

TikTok séduit les jeunes utilisateurs...

L'application, qui permet de créer et partager des vidéos de 15 secondes, revendiquait l'an dernier 500 millions d'utilisateurs dans le monde.

Le document révèle ainsi que Tik Tok aurait été installée 663 millions de fois en 2018. À titre de comparaison, Facebook a enregistré 711 millions de téléchargements l'an dernier. Comme le précise le cabinet, cela fait de TikTok la quatrième application, sans inclure les jeux, la plus téléchargée au monde après WhatsApp, Messenger et Facebook.

C'est sur le marché indien que TikTok réussit particulièrement son opération de séduction, au point que 43% des utilisateurs ayant téléchargé l'application au cours du mois de janvier 2019 vivent en Inde.

L'appli de vidéos TikTok vient de franchir le cap du milliard de téléchargements sur iOS et Android, selon l'entreprise de données Sensor Tower.

Et donc, comme avec tout bon dédoublement de l'indignation malsaine en ligne, les utilisateurs fourvoyés se tournaient vers la seule plate-forme de médias sociaux Twitter sur laquelle ils pouvaient encore tweeter des inculpations selon lesquelles TikTok qui leur avait si longuement donné une vie virale c'était transformé en une plate-forme poignant et capricieuse.

TikTok -appelée auparavant Musical.ly- n'a en effet pas respecté l'obligation légale de demander l'autorisation parentale pour récupérer les données personnelles des utilisateurs les plus jeunes, a fait valoir la FTC. Prisée par les pré-adolescents et adolescents, l'application phénomène va devoir payer une amende de 5,7 millions de dollars aux États-Unis pour avoir collecté illégalement des données personnelles de mineurs, a annoncé le régulateur américain du commerce mercredi 27 février. TikTok devra aussi effacer les infos récupérées illégalement.

TikTok a indiqué dans la foulée avoir lancé une version distincte de son application aux États-Unis pour les plus jeunes, avec des protections supplémentaires adaptées tant sur les contenus que sur la protection des données.

Recommande: