Le n°1 mondial de bridge contrôlé positif… à la testostérone

02 Mars, 2019, 18:23 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Image d'illustration

Le Monégasque d'origine norvégienne Geir Hegelmo, véritable star du monde du bridge de compétition, a été suspendu un an par la fédération internationale après un contrôle antidopage positif.

Geir Helgemo a été contrôlé positif à la testostérone lors d'un tournoi de bridge, ce qui constitue une infraction aux règles antidopage.

La commission antidopage de la WBF a suspendu Geir Helgemo pour un an jusqu'au 20 novembre 2019. Des traces de testostérone et de clomiphène (substance utilisée pour stimuler l'ovulation chez la femme) ont été détectées dans un prélèvement du Scandinave.

La WBF est l'une des 36 fédérations internationales reconnues par le Comité international olympique (CIO) au même titre que le karaté ou le surf, en plus des 28 fédérations olympiques d'été et 7 fédérations olympiques d'hiver.

Après le fondeur pris sur le vif en pleine transfusion sanguine, on apprend également aujourd'hui la suspension pour dopage de Geir Helgemo, le numéro un mondial de... bridge!

Recommande: