Mondiaux de ski nordique : Un réseau de dopage démantelé

01 Mars, 2019, 11:56 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Mondiaux de ski nordique : Un réseau de dopage démantelé

"Ce groupe criminel est fortement suspecté d'avoir utilisé le dopage sanguin sur des athlètes d'élite du monde entier pendant au moins cinq ans " a annoncé la police fédérale autrichienne. "Malheureusement, deux de nos athlètes sont concernés et sont en détention ", a expliqué M. Gandler.

En Allemagne, le médecin du sport S.et un complice sont désormais en garde à vue.

La police autrichienne a précisé que plusieurs interpellations ont eu lieu: un athlète Kazakh, deux Autrichiens et deux Estoniens notamment.

Quatre personnes ont été interpellées et 11 perquisitions menées en Allemagne et en Autriche dans le cadre d'une enquête pour dopage, rapporte ce mercredi le service de presse du parquet de Munich. "Ce sont des adultes, on ne peut pas être tout le temps derrière eux", a-t-il commenté.

Rappelons qu'aux Jeux olympiques de 2006, à Turin, six fondeurs et biathloniens autrichiens avaient été arrêtés après une opération de la police italienne et avaient été l'année suivante exclus à vie des Jeux olympiques. Les autorités autrichiennes ont collaboré avec des enquêteurs allemands qui ont également arrêtés deux personnes à Erfurt.

L'opération, qui a mobilisé 120 policiers, a été déclenchée à la suite du récent témoignage dans les médias allemands du fondeur autrichien Johannes Dürr. Quelques semaines avant les Mondiaux de Seefeld, cet ancien espoir du ski, en conflit avec la fédération autrichienne, avait décrit dans les détails des pratiques de dopage sanguin au sein de son ancienne équipe. Ces mises en cause s'ajoutent à une liste d'autres affaires embarrassantes pour les disciplines nordiques: la Fédération internationale (IBU), basée à Salzbourg, est ainsi accusée d'avoir touché plusieurs centaines de milliers d'euros de pots-de-vin pour protéger les intérêts russes et cacher des cas de dopage de sportifs russes. En février 2017, à la veille de l'ouverture des Mondiaux de biathlon à Hochfilzen (Autriche), la police avait perquisitionné l'hôtel de l'équipe du Kazakhstan et saisi de nombreux produits médicaux.

Recommande: