"Au tableau !" : Christophe Castaner explique l'usage des LBD à des écoliers

22 Février, 2019, 16:52 | Auteur: Sue Barrett
  • Christophe Castaner le 22 Février 2019

Face à lui, il n'avait pas les intervieweurs les plus chevronnés.

Invité de l'émission "Au tableau!" diffusée ce mercredi soir sur C8, Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur, a répondu aux nombreuses questions d'enfants, qui l'ont beaucoup interrogé sur les gilets jaunes. Une séquence qui a suscité des critiques sur les réseaux sociaux. L'épisode est visible en intégralité sur le site du groupe Canal+ (le passage commence à la 58e minute). "Ils doivent absolument éviter la tête", a-t-il expliqué.

"Bon, si quelqu'un a quelque chose de drôle à me raconter, ça me ferait du bien", enchaîne ensuite le ministre de l'Intérieur après un court silence. Affirmant que dix personnes avaient été blessées à la tête depuis le début du mouvement - en janvier, nous avions décompté au moins 40 blessés graves dont 12 personnes ayant perdu un œil -, le ministre de l'Intérieur a assuré aux enfants qu'il s'agissait d'"accidents" et que ces cas étaient confiés à "une police qui surveille la police".

Non content de cette sortie, Christophe Castaner a également remis en doute la validité du mouvement qu'il a qualifié de "sorte de monstre" qui serait "sorti de sa boîte": "A l'époque, la revendication, c'était contre une taxe sur l'essence et le diesel". "Cette arme, elle est dangereuse", a reconnu le ministre, mais "c'est une arme qui est faite pour empêcher quelqu'un d'être violent avec les policiers, donc elle est puissante".

A la question "Quel est le moment le plus heureux que vous avez vécu avec votre père?", Christophe Castaner répond avec un sourire triste: "C'est marrant, spontanément, il n'y a pas grand-chose qui me vient!" Face aux enfants, il a dû répondre à plusieurs questions sur les gilets jaunes, Alexandre Benalla, les LDB ou encore l'encadrement des manifestations.

Recommande: