Albi : solidarité avec un lycéen maquillé

22 Février, 2019, 01:12 | Auteur: Lynn Cook
  • Mobilisation pour le droit d'un lycéen à se maquiller

"On est dans une société qui change, où les codes se renversent, a poursuivi l'adolescent".

Un lycéen albigeois qui se maquille régulièrement a été rappelé à l'ordre par la direction de son établissement.

Le proviseur de l'établissement albigeois se défend: " On lui a juste demandé d'atténuer son maquillage qui était outrancier ce jour-là, a-t-il déclaré de son côté. Alexis n'a pas à choquer les plus jeunes. En cause, non pas ses mauvais résultats scolaires ou des problèmes de comportement, mais la simple volonté du jeune homme d'assister à ses cours maquillé. "Un parent a appelé le lycée car sa fille m'a vu au self avec mes talons et du maquillage". Alexis, 17 ans, lycéen en L-ES au collège-lycée Bellevue d'Albi a fière allure. Alexis a publié sa photo sur les réseaux sociaux avec un texte expliquant qu'il a été convoqué par la CPE (conseillère principale d'éducation) en raison de son maquillage.

"Je viens d'être convoqué chez la CPE parce qu'une collégienne a été choquée que je me maquille et sa mère a appelé pour dire que c'était choquant, donc je n'ai plus le droit de me maquiller sinon byebye le lycée", a écrit Alexis ce lundi dans une Story sur Instagram, avant d'être repris par le compte Twitter @bemytear. Et il faut s'assumer, commente Alexis. C'est un accessoire. C'est de l'art. " Elle m'a dit que je n'avais pas une tenue adaptée ", raconte Alexis, à propos de son entretien avec la CPE.

Pour se mobiliser contre cette interdiction, la réaction a été très rapide. Malgré cela, un tweet relatant l'histoire a été "liké" près de 14 000 fois et les camarades du jeune homme sont venus maquillés au lycée, mardi, pour témoigner de leur soutien. Contactée par France Bleu Occitanie, la direction du lycée n'a pour le moment pas donné d'explications. L'opération devrait se renouveler jeudi 21 février.

Recommande: