Pourquoi le doute plane sérieusement sur le présumé Banksy de Bordeaux

20 Février, 2019, 19:49 | Auteur: Sue Barrett
  • Bansky soutient-il les gilets jaunes ? Une oeuvre laisse perplexe

Visible depuis le 15 février au niveau de la cour d'Albret, à Bordeaux, un pochoir similaire à "La petite fille au ballon" de Banksy, qui avait fait parler de lui lors de son autodestruction, alimente les débats sur les réseaux sociaux.

Une œuvre présumée du mystérieux artiste de graffiti, Banksy, aurait récemment été aperçue sur le mur de l'hôpital Saint-André à Bordeaux. Cette toile, signée Banksy, s'était autodétruite aussitôt après avoir été vendue aux enchères pour plus d'un million d'euros, le 5 octobre dernier.

Pastiche ou original? Est-ce vraiment une oeuvre du célèbre artiste de rue britannique? Tout d'abord, sa signature a été taguée à l'envers, et lui d'habitude si réactif sur les réseaux sociaux ne s'est toujours pas exprimé sur le sujet ou n'a posté l'œuvre sur sa page.

Certains internautes ont dressé un parallèle entre un concert du groupe Massive Attack qui a eu lieu le 14 février à Bordeaux et l'apparition de l'œuvre mystérieuse, sachant qu'une théorie est avancée depuis quelques mois selon laquelle Banksy est en réalité 3D (Robert del Naja de son vrai nom), le chanteur de ce groupe britannique de trip-hop.

Un trouble entretenu par un autre graf, retrouvé cette fois place de la Bourse, là où débute chaque samedi les manifestations des gilets jaunes: lui représente "le rat anarchiste", cher à Banksy. De quoi faire sérieusement douter de son authenticité. A la place du "A" encerclé, symbole de l'anarchie, le rôdeur brandit une pancarte proclamant "RIC", évocation du fameux référendum d'initiative citoyenne que réclament les "gilets jaunes".

En attendant, les services de propreté de la ville n'avaient encore rien effacé lundi, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Recommande: