Reconnu coupable, le narcotrafiquant El Chapo risque la perpétuité aux Etats-Unis

13 Février, 2019, 08:35 | Auteur: Lynn Cook

Le jury a déclaré Joaquin " El Chapo " Guzman coupable au terme du procès du baron mexicain de la drogue, qui risque de passer le reste de ses jours derrière les barreaux. A commencer par le principal, à savoir qu'il avait co-dirigé le puissant cartel de Sinaloa, responsable de l'exportation de centaines de tonnes de cocaïne et d'autres drogues aux Etats-Unis entre 1989 et 2014. Ils l'ont tous accusé d'avoir codirigé le puissant cartel de Sinaloa, organisant l'export de plus de 155 tonnes de cocaïne colombienne vers les Etats-Unis ou la corruption des autorités mexicaines, ordonnant violences et tortures pour neutraliser les cartels rivaux.

Les jurés du tribunal fédéral de Brooklyn, à New York, ont déclaré le baron de la drogue âgé de 61 ans coupable des dix chefs d'accusation retenus contre lui.

Si Guzmán n'a pas témoigné lors de son procès, les enquêteurs ont fait défiler à la barre 56 témoins, dont 14 anciens membres de l'organisation criminelle pour la plupart incarcérés aujourd'hui aux Etats-Unis. "Pour le meilleur ou pour le pire, c'est quelqu'un qui ne renonce jamais", a souligné l'un de ses avocats.

"El Chapo" Guzman, un des principaux acteurs de la guerre des cartels qui a fait plus de 200.000 morts au Mexique depuis 2006, a été extradé aux Etats-Unis en 2017, après avoir été arrêté l'année précédente suite à son évasion rocambolesque d'une prison de haute sécurité mexicaine. Plusieurs des témoins, désormais emprisonnés aux États-Unis ou sous la protection du gouvernement américain, ont décrit avec force détails l'organisation du cartel. Une corruption qui se serait traduite, selon certains témoins, par le versement de millions de dollars de pots-de-vin au plus haut niveau du gouvernement mexicain, jusqu'à l'ex-président Enrique Pena Nieto, même si ce dernier a toujours nié avoir touché de l'argent des narcotrafiquants.

Ils avaient assuré qu'Ismael "El Mayo" Zambada, co-dirigeant du cartel toujours en fuite, était le vrai patron du cartel et "la pièce manquante du procès".

Mais le procès a permis d'avoir un aperçu de la vie de pacha qu'El Chapo, qui a grandi dans la pauvreté, a menée pendant ses 25 ans au sommet du cartel, voyageant en Suisse pour des cures de rajeunissement, à Macao ou à Las Vegas pour jouer dans les casinos.

Recommande: