Nissan: le principal avocat de Carlos Ghosn démissionne

13 Février, 2019, 11:38 | Auteur: Aubrey Nash
  • Les avocats de Renault dénoncent

En 2016, la location d'une autre salle du château de Versailles pour le mariage de Carlos Ghosn, d'une valeur de 50 000 euros, n'avait pas été payée par le patron, car considérée comme une contre-partie au mécénat de 2,3 millions de Renault avec l'institution.

L'avocat principal de Carlos Ghosn, le président déchu de Nissan, Renault et Mitsubishi, a remis sa démission au tribunal, selon un communiqué de son cabinet diffusé mercredi.

Dans cette lettre, datée du 19 janvier, les avocats du constructeur français expriment leurs " sérieuses préoccupations sur les méthodes de Nissan et celles de son conseil juridique pour conduire leur enquête interne et la façon dont ils ont traité quelques salariés de Renault ". Le 24 janvier, Renault a désigné à sa tête un nouveau tandem pour diriger le groupe et piloter l'avenir de l'Alliance Renault-Nissan à la place de Carlos Ghosn. "De même, ils ont également essayé de fouiller les appartements " de l'ex-patron de l'alliance Renault-Nissan " au Brésil, au Liban et aux Pays-Bas sans informer Renault", a poursuivi le journal. "Les communications en question ne reflètent pas l'état actuel des discussions avec Renault et ses avocats", a-t-il ajouté.

Nissan pointé du doigt pour ses dérapages? Le groupe au losange a précisé que ce changement était conforme aux accords fondateurs de l'alliance Renault-Nissan, et que Carlos Ghosn restait membre du directoire de RNBV et administrateur de Renault.

Carlos Ghosn est emprisonné au Japon depuis le 19 novembre, soupçonné d'abus de confiance et de minoration de revenus dans les déclarations aux autorités boursières de 2010 à 2018.

Recommande: