Le narcotrafiquant El Chapo jugé "coupable" par un jury de New York

13 Février, 2019, 17:49 | Auteur: Lynn Cook
  • Le narcotrafiquant mexicain El Chapo jugé coupable par un jury new-yorkais

Le narcotrafiquant mexicain Joaquin Guzman, alias "El Chapo", a été déclaré coupable mardi de toutes les accusations contre lui par un jury américain, après trois mois de procès qui ont documenté l'extrême violence et la corruption des cartels.

Joaquin Guzman, 61 ans, faisait face à 10 chefs d'accusation, dont trafic de drogue, complot pour meurtre, blanchiment d'argent et implication dans une entreprise criminelle en tant que leader présumé du très puissant cartel de Sinaloa, au Mexique. Ils l'ont tous accusé d'avoir codirigé le puissant cartel de Sinaloa, organisant l'export de plus de 155 tonnes de cocaïne colombienne vers les Etats-Unis ou la corruption des autorités mexicaines, ordonnant violences et tortures pour neutraliser les cartels rivaux.

Au total, ce sont 56 témoins - parmi lesquels de nombreux ex-associés ou employé d'El Chapo - qui se sont succédé à la barre pendant le procès du Mexicain extradé aux Etats-Unis en janvier 2017, après deux évasions remarquées dans son pays natal. "Pour le meilleur ou pour le pire, c'est quelqu'un qui ne renonce jamais", a souligné l'un de ses avocats. "C'est un verdict dont on ne peut s'évader ni revenir ", a dit le procureur de Brooklyn, Richard Donoghue, mercredi.

En 2014, après avoir été repris, il est enfermé dans un établissement de haute sécurité, où il ne restera que dix-sept mois. Il a étendu ses filiales non seulement aux États-Unis, mais aussi dans une cinquantaine d'autres pays, comme l'indique El País. El Chapo a ainsi ordonné le meurtre de son propre cousin après avoir découvert qu'il lui avait menti. Ils ont affirmé que le procès était une " mascarade " puisque le codirigeant du cartel, Ismael "El Mayo " Zambada, était toujours en fuite".

Les avocats de la défense ont eux assuré qu'El Chapo n'était qu'un bouc émissaire du gouvernement mexicain, corrompu au plus haut niveau, et que les ex-narcotrafiquants ayant témoigné contre lui n'étaient que des "ordures" prêts à tous les mensonges pour réduire leur peine.

À l'annonce du verdict, El Chapo, en costume gris et chemise beige, a regardé sa jeune épouse, Emma Coronel, 29 ans, et mis la main sur le cœur, rapporte nos confrères de l'AFP.

Selon la presse américaine, Joaquin Guzman devrait purger sa peine dans la prison " Supermax " près de Florence dans le Colorado, réputée abriter les plus dangereux criminels.

Recommande: