Invasion d'ours polaires agressifs en Russie: une ville en état d'alerte (vidéo)

13 Février, 2019, 21:56 | Auteur: Lynn Cook
  • Illustration d'un ours polaire

Une cinquantaine d'ours polaires ont envahi Belouchia Gouba, le plus grand village de l'archipel Nouvelle-Zemble, situé dans l'océan Arctique et où est basée une garnison militaire russe.

Je suis sur la Nouvelle-Zemble depuis 1983, mais je n'ai jamais vu une invasion si massive des ours polaires. "Ils attaquent les gens et pénètrent dans des immeubles d'habitation et de service", précise-t-il.

"Des scientifiques de Moscou sont attendus avec leur équipement pour endormir ces ours polaires et ainsi permettre leur évacuation des zones publiques".

Alexandre Minaïev, adjoint au chef de l'administration de l'archipel, explique que certains des ours font preuve d'un "comportement agressif ", s'attaquant aux habitants: "Entre six et dix ours polaires se trouvent en permanence sur le territoire du village".

Seulement voilà, derrière ce comportement agressif, il est indéniable d'y voir une tentative d'adaptation pour survivre, des ours polaires, victimes du réchauffement climatique. Les habitants, n'osant plus sortir des maisons ni laisser les enfants partir à l'école, ont demandé que des mesures soient prises pour assurer leur sécurité. Ils sont reconnus comme espèce en danger et la chasse des ours polaires est interdite en Russie. "Pour l'heure, les autorités essayent de les chasser des immeubles à l'aide de véhicules de patrouille et de chiens". "Mais ces mesures ne font pas l'effet recherché", constate le communiqué.

Pour le moment, l'agence fédérale russe chargée de la surveillance de l'environnement refuse d'autoriser l'abattage des "animaux les plus agressifs", précise le communiqué. Une commission doit être envoyée sur place pour faire une évaluation de la situation.

Recommande: