Grammy Awards : le sacre de l'hymne politiquement incorrect de Childish Gambino

13 Février, 2019, 04:53 | Auteur: Sue Barrett
  • Le rappeur Aubrey Drake Graham en performance

Côté rap, Childish Gambino, alter ego musical du comédien Donald Glover (Atlanta), a obtenu le prix de "la meilleure performance rap/chant" et du "meilleur clip" pour son hymne politiquement incorrect This Is America et sa vidéo choc dénonçant le règne des armes à feu et du racisme.

"This Is America": les Grammy Awards ont fait dimanche la part belle à l'Amérique dans deux genres très différents, en célébrant le rap provocateur de Childish Gambino d'un côté mais en décernant de l'autre le titre d'"album de l'année" à la chanteuse country Kacey Musgraves.

En lice dans quatre catégories, Kacey Musgraves avait pris le monde de la country par surprise avec son tube "Merry Go'Round" et sa rengaine au banjo, primée aux Grammy en 2014.

Le quatuor Opium Moon, dont fait partie la violoniste canado-américaine Lili Haydn, a été récompensé dans la catégorie album de musique nouvel âge de l'année pour leur disque éponyme.

Le hip-hop caracolait pourtant en tête des nominations, avec huit sélections pour Kendrick Lamar, suivi de peu par le Canadien Drake. Outre Childish Gambino, le rappeur Drake a ainsi reçu le prix de la meilleure chanson rap de l'année, et The Carters, formation composée du rappeur Jay Z et sa femme Beyoncé ont reçu le prix du " Meilleur album urbain contemporain ".

Et dans la catégorie de la "révélation de l'année", très suivie, six sur huit sont des femmes.

Ainsi, le violoniste manitobain James Ehnes s'est vu décerner le Grammy remis au meilleur album classique par un soliste.

La controverse n'aura pas attendu le début de la fête pour entrer dans la danse. "Nous devons nous occuper les uns des autres" Des prix que Lady Gaga a reçus seule puisque Bradley Cooper était présent à une autre cérémonie, celle des BAFTA. Certaines superstars ont décliné, parfois avec fracas, l'invitation de la Recording Academy, forte de 13 000 professionnels de l'industrie musicale, qui organise l'événement. Devant initialement se présenter sur scène, elle a accusé le producteur de la soirée, Ken Ehrlich, d'être à l'origine de son retrait et d'avoir menti sur ses motivations.

Kacey Musgraves, Childish Gambino, Brandi Carlile et Ariana Grande, qui ne présenteront pas de spectacle cette année, figuraient également parmi les lauréats d'avant-cérémonie. La soirée a aussi été marquée par la participation d'icônes de la musique américaine comme la chanteuse de country Dolly Parton et Diana Ross, qui est montée sur scène pour une célébration de ses années Motown et de son 75ème anniversaire.

Recommande: