Italie: Le Pen dénonce une "utilisation politicienne de la diplomatie" par Macron

12 Février, 2019, 04:09 | Auteur: Lynn Cook
  • Emmanuel Macron à Evry-Courcouronnes lundi soir

C'est auprès des sympathisants des Républicains (29 %, +7) et du MoDem (52 %, +14) que la proportion de sondés " satisfaits " d'Emmanuel Macron augmente le plus. Réalisé pour Paris Match et Sud Radio, le sondage mensuel de l'Ifop-Fiducial lui donne un gain de six points par rapport à janvier.

Au cours de ce point presse, plusieurs thématiques ont été évoquées avec notamment les alternatives à l'Union européenne, le Grand débat national, ou encore le Brexit.

Malgré les tensions qui secouent la France et les nombreuses manifestations des "gilets jaunes", la popularité d'Emmanuel Macron est en forte hausse.

"Permettez-moi de trouver un peu paradoxal que le président Emmanuel Macron, qui est celui qui veut la disparition des frontières, qui est pour le fédéralisme européen (.), se scandalise qu'un responsable politique italien vienne discuter avec des militants politiques français", a-t-elle dit. Il opère même une "remontada " pour inédite en remobilisant au sein de son socle électoral, avec 42% des personnes en professions libérales et cadres supérieurs qui se disent plutôt séduits. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points. Les Français considèrent toujours à 74% que le président n'est pas proche de leurs préoccupations, désapprouvent sa politique économique (33% pour, 67% contre) et trouvent majoritairement (à 60%) qu'il ne renouvelle pas la fonction présidentielle.

Avec le Premier ministre, Edouard Philippe, qui progresse, lui aussi, d'un point à 34% d'opinions favorables, le couple exécutif marque donc un tournant majeur dans le quinquennat, loin d'une fin d'année 2018 pour le moins catastrophique.

150 personnes se sont mobilisées pour une manifestation anti-RN.

Recommande: