Un gilet 5 étoiles pour Di Maio

08 Février, 2019, 17:54 | Auteur: Lynn Cook
  • Luigi Di Maio

Un vice-Premier ministre italien qui fait un saut en France, à Montargis, en catimini, c'est peu dire que l'Elysée et le Quai d'Orsay n'ont pas apprécié. "Le vent du changement a traversé les Alpes ". "Je répète, le vent du changement a franchi les Alpes", a déclaré sur son compte Twitter le chef de file du Mouvement 5 étoiles à l'issue du rendez-vous. Après avoir rencontré des représentants du mouvement à Montargis (Loiret), mardi, le vice-président du Conseil Luigi Di Maio a expliqué ses intentions dans une lettre envoyée au Monde, vendredi 8 février.

Le vice-président du Conseil des ministres italien a dit avoir rencontré, lors de sa visite dans l'Hexagone, un "représentant" des Gilets jaunes, Christophe Chalençon, et des candidats aux élections européennes de la liste RIC d'Ingrid Levavasseur. Le ministère des Affaires étrangères considère en effet qu'une telle "provocation" n'est "pas acceptable" [L'Obs] et ne devrait pas avoir lieu de la part d'un pays partenaire de l'Union européenne. "Luigi Di Maio, qui assume des responsabilités gouvernementales, doit veiller à ne pas porter atteinte, par ses ingérences répétées, à nos relations bilatérales, dans l'intérêt de la France comme de l'Italie", a ajouté le porte-parole du ministère [Le Figaro].

Début janvier, Luigi di Maio avait tenté de rencontré le très populaire Eric Drouet qui avait finalement décliné l'invitation. Le M5S est un mouvement politique atypique né en 2009 du rejet de la vieille classe politique par une partie des Italiens. Après avoir accusé Paris de continuer sa colonisation en Afrique via le franc CFA, il s'est affiché avec des Gilets jaunes qui perturbent présentement la France avec leurs manifestations.

Recommande: