Qantas enfonce encore un peu plus l'Airbus A380

08 Février, 2019, 08:08 | Auteur: Aubrey Nash
  • Qantas exploite 12 A380

Airbus a déjà subi un premier revers avec l'annulation d'une commande de 10 avions A380 par Hong Kong Airlines, qui a rendu la commande d'Emirates encore plus essentielle à la survie du programme sur 5 à 10 ans.

La compagnie aérienne australienne Qantas Airways a annoncé l'annulation d'une commande de huit appareils.

L'A380 a du plomb dans l'aile.

Un Airbus A380 en démonstration au Bourget en 2015.

Les nouvelles se suivent et se ressemblent pour l'A380: elles sont rarement bonnes.

Un porte-parole de Qantas, qui dispose de 12 A380 dans sa flotte actuelle, a précisé que le transporteur avait décidé d'annuler sa commande de huit autres appareils, qui remonte à 2006, à la suite de discussions avec Airbus. Un porte-parole de l'avionneur européen a précisé que cet "amendement du contrat" de Qantas serait répercuté dans les tableaux de commandes et de livraisons de fin janvier. Une grande incertitude plane également sur 20 des 53 A380 restant à livrer à Emirates, la compagnie de Dubaï cherchant à convertir ces appareils en A350 et A330 Neo. Et ce sera probablement la même chose pour 20 A380 commandés en 2017 par le loueur d'avions américain Amedeo, dont le modèle d'A380 partagé entre plusieurs compagnies n'a pas trouvé preneur. La compagnie australienne, qui doit recevoir cette année six Boeing Dreamliners, continuera à faire voler ses A380.

Cette décision était largement attendue.

Face à un manque cruel de commandes ces derniers temps, Airbus a dû baisser sa cadence de production.

Recommande: