La Bourse de Paris baisse de 0,40%, déçue par un indicateur allemand

08 Février, 2019, 16:53 | Auteur: Aubrey Nash
  • Palais Brongniart

L'indice CAC 40 a avancé de 83,15 points à 5.083,34 points, dans un volume d'échanges modéré de 3,74 milliards d'euros.

Les marchés financiers de Chine, de Hong Kong, de Nouvelle-Zélande, de Malaisie, de Singapour, de Corée du Sud et de Taïwan étaient fermés mercredi pour cause de jour férié.

Après avoir fini en nette hausse mardi, la cote parisienne a ouvert dans le rouge, avant de réduire un peu ses pertes en milieu de journée.

Aux Etats-Unis, les investisseurs attendaient les chiffres de la balance commerciale de novembre.

Rappelons qu'à Wall Street, les séances positives s'enchaînent: 19 séances de progression sur 26 depuis le 24 décembre, et peut être une 20ème puisque les 'futures' US repassent dans le vert!La principale satisfaction provient, selon Credit Suisse, des résultats trimestriels, supérieurs aux attentes dans 62% des cas au 4e trimestre.Quelques chiffres en Europe, et toujours pas encourageants: les commandes à l'industrie allemande ont chuté de 1,6% en décembre 2018 par rapport au mois précédent, selon les données ajustées de variations saisonnières et calendaires de l'office fédéral de statistiques.

En France, le marché a pris connaissance d'une succession de publications d'entreprises.

Le titre BNP Paribas cédait 2,26% à 40,21 euros.

Vinci s'effritait un peu (-0,49% à 77,64 euros) en dépit d'un optimisme affiché pour 2019 après des hausses de bénéfices l'an dernier. Le ministre français des Finances, Bruno le Maire, a confirmé mercredi le rejet attendu par la Commission européenne du projet de fusion entre Alstom et Siemens, fustigeant "une erreur" qui "va servir les intérêts" de la Chine.

Le titre Aperam décollait de 6,92% à 28,74 euros après une recommandation reconfirmée à "achat" par Jefferies. Le bénéfice net 2018, en baisse de 10,6%, est supérieur au consensus établi par FactSet, tandis que les ventes sont en ligne.

L'action Carrefour s'arrogeait 1,39% à 17,91 euros, bénéficiant d'un relèvement de recommandation à l'achat par Kepler Cheuvreux.

En revanche, LVMH (-0,81% à 288,80 euros) pâtissait d'une recommandation à la baisse (d'achat à conserver) par Jefferies.

Recommande: