Grippe H1N1 : 11 cas de décès enregistrés (ministère de la Santé)

04 Février, 2019, 20:53 | Auteur: Jonathan Ford

"Les décès sont dus a des complications en relation avec, au moins, un facteur de vulnérabilité, à savoir la grossesse, les maladies chroniques, l'âge avancé et le très jeune âge", précise le ministère dans un communiqué. "Les indicateurs épidémiologiques de la grippe saisonnière restent normaux par rapport à la situation épidémiologique mondiale et aux saisons précédentes", indique-t-on dans un communiqué.

S'agissant du traitement de la pathologie, le ministère note que les médicaments antiviraux sont disponibles dans les hôpitaux publics ainsi que chez les fournisseurs de médicaments pour approvisionner les cliniques privées, tout en réitérant l'importance de la prévention, qui repose principalement sur des mesures d'hygiène et la vaccination, particulièrement préconisée pour les catégories les plus vulnérables.

Sur le terrain, le chef du gouvernement Saadeddine El Othmani et le ministre de la Santé Anass Doukkali constatent et assurent que les professionnels de santé " sont mobilisés pour prendre en charge l'ensemble des cas susceptibles d'être touchés par le virus de la grippe H1N1 ". El Khalfi a également souligné que "les analyses des données cliniques et virologiques des syndromes grippaux et des infections respiratoires aiguës sévères ont démontré que la situation au Maroc est similaire à celle observée à l'échelle internationale".

Un numéro de téléphone est par ailleurs mis à la disposition des citoyens désireux d'obtenir des informations ou des conseils à cet égard, conclut le ministère de la Santé ( 0801004747). Elotmani a appelé à ne pas céder à la panique, a tenu des propos rassurants sur la situation épidémiologique et conseillé à la population de respecter les précautions sanitaires et de consulter un médecin en cas de suspicion de grippe.

Pour sa part, M. Doukkali a expliqué que le but de cette visite et de faire le point sur le niveau de mobilisation des hôpitaux et des équipes médicales face à la grippe saisonnière, étant donné que cette saison, comme chaque année, connaît un nombre relativement plus grand de citoyens souffrant d'inflammation au niveau du système respiratoire. Le ministère recommande aussi à ces personnes de se faire vacciner contre la grippe.

Recommande: