L'épidémie de grippe progresse et touche désormais toutes les régions

01 Février, 2019, 09:21 | Auteur: Jonathan Ford
  • Frank May  Maxppp

Cette année, deux souches virales circulent majoritairement: le virus A (H1N1) et le virus A (H3N2).

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux, vus en consultation par des médecins généralistes, a été estimé à 339 cas pour 100 000 habitants.

La semaine dernière, sur les 119 prélèvements réalisés et testés, 79, soit 66,4%, étaient positifs à un virus grippal. "Saison-2018-2019" target="_blank">Santé publique France. Elle souligne cependant que les premières estimations du nombre de décès attribuables à la grippe ne seront disponibles que dans les prochaines semaines. 1054 de ces patients ont été hospitalisés. Les Antilles sont pour leur part passées en phase préépidémique. Ces passages ont concerné principalement des enfants de moins de 5 ans (32%) et des 5-14 ans (23%). Depuis le 1er novembre, 422 cas graves de grippe (dont 92 la semaine dernière) ont été admis en réanimation. Parmi eux, "la moitié est âgée de 65 ans et plus et 86 % présente des facteurs de risque", précise Santé publique France.

Trente trois personnes sont décédées en France depuis le déclenchement de l'épidémie de grippe qui touche actuellement toutes les régions du pays, selon le dernier bulletin de l'agence sanitaire Santé publique France.

"La vaccination est la meilleure façon de se protéger de la grippe et de ses complications", souligne encore l'agence, précisant qu'un délai de quinze jours après l'injection est nécessaire pour être protégé.

Recommande: