" "La Hague. " Intrusion " de deux drones sur le site nucléaire [Vidéo]

26 Janvier, 2019, 02:09 | Auteur: Lynn Cook
  • Un des drones de Greenpeace a déposé un fumigène sur le toit d'un bâtiment de l'usine Orano de La Hague

La piscine de l'usine d'Orano La Hague contient environ 10 000 tonnes de combustibles irradiés en attente d'être retraités ou d'une solution définitive.

Deux drones se sont introduit sur le site nucléaire de La Hague, dans la Manche et l'un d'eux a déposé un fumigène, a indiqué vendredi 25 janvier un porte-parole du groupe Orano (ex-Areva) L'action a été revendiquée par Greenpeace.

Selon Greenpeace, les piscines du site Orano la Hague " concentrent de manière spectaculaire tous les problèmes du nucléaire français: des bâtiments vieillissants et très mal protégés, des piscines quasiment engorgées de déchets radioactifs et une politique de "retraitement " qui échoue à réduire les volumes de déchets ultimes " ajoute Alix Mazounie".

Greenpeace affirme également avoir "déclenché des fumigènes de détresse sur la piscine d'entreposage de combustible irradié". L'ONG de défense de l'environnement, qui alerte régulièrement sur le " risque nucléaire ", a publié des photos et vidéos de fumigènes sur le toit de l'une des installations. Mais ce qui est plus choquant encore, c'est que ce toit, en simple tôle métallique, est bien trop fragile pour empêcher un acte malveillant par les airs. Ils confirment d'ailleurs avoir "détecté l'intrusion de deux drones dans l'espace aérien du site, dont l'un a déposé un fumigène sur le toit d'une des piscines". Le groupe a, de plus, fait part de son intention de "déposer plainte pour intrusion".

Recommande: