Roger Federer passe sans problème au deuxième tour (vidéo) — Open d'Australie

14 Janvier, 2019, 16:26 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Open d'Australie: Si on voit un Français en deuxième semaine, ce sera un petit miracle

Genou droit, abdominaux, arthroscopie de la cheville droite, et enfin légère élongation à la cuisse gauche tout début janvier: depuis son abandon en demi-finale de l'US Open en septembre, le corps de Nadal a grincé de toutes parts.

Roger Federer, en quête d'une 21e couronne en Grand Chelem et d'un centième titre au total, a délivré une partition sans fausse note, avec 52 coups gagnants, dont 14 aces, pour 30 fautes directes et aucune balle de break concédée.

Pour son dernier Open d'Australie, trois jours après avoir annoncé avec émotion sa fin de carrière imminente, Andy Murray, terrassé par sa hanche droite, se mesure à l'Espagnol Roberto Bautista (24e), tombeur du N.1 mondial Novak Djokovic début 2019.

Le Serbe affronterait ensuite au 2e tour le Français Jo-Wilfried Tsonga (62e), finaliste à Melbourne en 2008, alors que le tenant du titre suisse pourrait retrouver le N.2 mondial Rafael Nadal en demies. Cette fois, opposé au Bosnien Damir Dzumhur (47e), le Parisien de 32 ans est tombé dès le. quatrième point (15-40). Il s'agissait de la première victoire du Sud-Africain à Melbourne depuis 2015.

Chez les femmes, si la n°1 française, Caroline Garcia, s'est qualifiée sans encombre pour le deuxième tour aux dépens de sa compatriote Jessika Ponchet, issue des qualifications, en deux sets 6-2, 6-3, ce ne fut pas le cas de la n°2, sortie dès son entrée en lice.

"C'est une victoire qui me lance, qui me fait du bien".

Vaincue en deux manches (2-6, 4-6), Kristina Mladenovic (25 ans) n'a toujours pas remporté le moindre match en 2019. En difficultés depuis un an et demi, la Nordiste de 25 ans s'incline dès le premier tour à Melbourne pour la troisième année consécutive. "Je pense honnêtement que je suis sur la bonne voie, ça va demander un peu de temps", a toutefois rassuré Mladenovic.

6-0, 6-0 en 63 minutes: première à entrer sur la Rod Laver Arena, Maria Sharapova s'est montrée sans pitié pour la Britannique Harriet Dart, issue des qualifications.

Recommande: