Présidentielle 2019 : Karim et Khalifa retiennent leur souffle

14 Janvier, 2019, 18:09 | Auteur: Lynn Cook
  • Fin du suspense: Karim Wade et Khalifa Sall recalés par le Conseil constitutionnel

Après des mois d'attente et d'affrontements médiatiques autour de leurs cas respectifs, Khalifa Sall (Taxawu Senegaal) et Karim Wade (PDS), dont les dossiers de parrainages avaient été validés au premier examen, ont finalement été mis hors course. Ils avaient pourtant recueilli le nombre requis de parrainages, mais étaient frappés par des condamnations judiciaires.

C'est hier dimanche 13 janvier 2019 à partir de minuit que la liste provisoire des candidats retenus à la présidentielle devrait être publiée par le Conseil constitutionnel.Mais c'est ce lundi que les résultats ont fini par tomber. Investi candidat par une large coalition le 1er décembre, Macky Sall, élu en 2012 contre Abdoulaye Wade, vise une réélection dès le premier tour, selon ses proches. Mais les avocats des deux hommes estiment que leur candidature est recevable. Ils faisaient valoir que le ministère de l'Intérieur n'avait pas le pouvoir de radier le candidat du PDS des listes électorales, "la privation de vote ne pouvant résulter que d'une décision expresse de justice".

Recommande: