Bleus : Deschamps "n'oubliera jamais" les accusations racistes de Benzema

14 Janvier, 2019, 03:21 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Football- France- Didier Deschamps ici avec son adjoint Guy Stéphan et le préparateur physique des Bleus Grégory Dupont

Un bail qui, rappelons-le, avait été étendu avant même le début de la Coupe du Monde 2018 avec le succès que l'on connait. Les entraîneurs, eux, se font plus rares. Noël Le Graët rêve d'en faire un président de la Fédération, et d'autres l'imaginent mal replonger dans le quotidien usant d'un club. Présent sur Europe 1 pour le lancement de l'émission " Face aux Auditeurs " diffusée ce dimanche soir, le sélectionneur des Bleus est revenu sur cet épisode qu'il n'a toujours pas digéré.

Karim Benzema, l'un des meilleurs attaquants français et joueur-vedette de l'équipe mythique du Real Madrid n'a plus été sélectionné depuis l'automne 2015.

"Quand on est entraîneur en club - et on me posait la question quand j'y étais (à Monaco, à la Juventus Turin puis à l'OM, ndlr) -, tous les entraîneurs peuvent avoir l'aspiration d'être sélectionneur à un moment et quand on est entraîneur, on peut entraîner n'importe quelle équipe. Mais sans aller jusqu'à faire acte de candidature ou se dire ouvertement intéressé par un futur à Paris". Entre les deux clubs, il y a une grande rivalité, mais il y a aussi beaucoup de joueurs qui ont porté les deux maillots, et qui ont connu du succès avec les deux clubs.

Laurent Blanc a bien tenu le banc parisien durant trois saisons et des exemples de joueurs passés par les deux clubs, on en trouve à la pelle. "Le point commun, c'est la difficulté d'entraîner ces deux clubs, parce que ce sont deux contextes très particuliers, avec un environnement et des exigences qui sont très élevées", a expliqué, sur Europe 1, un Didier Deschamps, qui ne fait pas de sa carrière marseillaise un obstacle à une éventuelle venue un jour au Paris Saint-Germain.

Recommande: