Amazon: la destruction de produits neufs bientôt interdite?

14 Janvier, 2019, 15:38 | Auteur: Aubrey Nash
  • Le groupe Amazon accusé d'avoir détruit plus de 3 millions d'objets neufs l'an passé en France

Des millions de produits manufacturés neufs et invendus, détruits.

Le magazine "Capital", diffusé dimanche 13 janvier sur M6, a fait un reportage sur Amazon et sa gestion des invendus.

"Je suis choquée, outrée", a réagi Brune Poirson.

L'entrepôt Amazon de Saran le 26 octobre 2018. Dans les mois à venir, une loi (sur l'Economie circulaire, ndlr) va passer au Parlement qui va interdire ce type de pratique. Pour ces derniers, récupérer la marchandise invendue est un processus très coûteux - notamment en raison du prix du stockage pratiqué par Amazon - en comparaison de leur destruction, qui est légale. "Des entreprises comme par exemple Amazon ne pourront plus jeter des produits qui sont encore consommables", a affirmé la membre du gouvernement, qui venait de visionner un reportage montrant des employés d'Amazon se débarrassant de centaines de téléviseurs, machines à café, jouets et couches, tous neufs, au motif qu'ils n'avaient pas été vendus. Cette pratique, jugée "révoltante" par Brune Poirson, est toutefois légale. "Pour cela, elles devront se débrouiller et trouver des solutions", sans quoi elles seront sanctionnées.

Mme Poirson a annoncé également souhaiter "aller encore plus loin: nous voulons considérer les market place telles Amazon comme étant responsables par défaut de la fin de vie des produits qu'elles commercialisent", sans préciser comment.

Présente également sur le plateau, la porte-parole de l'association Les Amis de la Terre, Alma Dufour, s'est félicitée de ces annonces. "L'urgence climatique exige que nous réduisions rapidement les niveaux de production", a poursuivi la militante associative, estimant que la France devait "montrer la voie" en s'opposant "au détournement de la loi par les acteurs du web et au laxisme de l'Union européenne à leur égard".

Recommande: