L'armée déployée à Heathrow après des perturbations causées par un drone

12 Janvier, 2019, 03:21 | Auteur: Lynn Cook
  • Le trafic aérien brièvement perturbé à Heathrow après un signalement de drone

"Les vols ont repris", a simplement déclaré la porte-parole.

Nul doute que ce nouvel incident va contribuer à accélérer la mise en place de mesures de protection.

L'aéroport d'Heathrow, le plus fréquenté d'Europe, a suspendu mardi soir les vols au départ pendant près d'une heure, suite à "un signalement de drone". Le ministre des Transports, Chris Grayling, a assuré sur Twitter que "l'armée est prête à déployer rapidement à Heathrow l'équipement utilisé à Gatwick si cela s'avère nécessaire". - Heathrow Airport (@HeathrowAirport) 8 janvier 2019Un hélicoptère de la police londonienne balaie le ciel de l'aéroport pour "chasser " cet ovni, au sens littéral. Mais elle survenait un peu plus de deux semaines après que Gatwick, le deuxième aéroport du pays, a dû annuler un millier de vols à cause de survols présumés de drones.

Les fauteurs de troubles s'exposent à une lourde sanction pour ce qui a été qualifié d'"acte criminel extrêmement irresponsable" par le ministre britannique des Transports. L'armée avait été appelée en renfort pour assurer la sécurité du site.

A partir du 30 novembre, les détenteurs de drones pesant entre 250 grammes et 20 kilos devront s'enregistrer et passer un test de compétence au pilotage de drones. Il leur sera par ailleurs interdit d'utiliser leurs machines volantes dans un rayon de cinq kilomètres autour des aéroports contre un kilomètre actuellement. Suspecté, un couple avait été arrêté puis relâché sans inculpation.

Les policiers pourront infliger des amendes pouvant aller jusqu'à 100 livres sterling si un utilisateur de drone refuse de faire atterrir l'appareil ou ne présente pas la preuve de son enregistrement. Aucune arrestation n'a eu lieu depuis.

Les aéroports d'Heathrow et de Gatwick ont dit, vendredi, investir plusieurs millions de livres dans des équipements pour contrer les drones.

Recommande: