Forte explosion à Paris (Photos)

12 Janvier, 2019, 12:25 | Auteur: Lynn Cook
  • Edition numérique des abonnés

Selon la préfecture de police, citée par des médias, l'incident serait dû à une fuite de gaz. On compte au moins 20 blessés.

Selon les informations de la Préfecture de police de Paris, l'explosion a été causée par "un incendie dans un commerce". La majorité des vitres de la rue ont été soufflées par l'explosion, des voitures ont été retournées et des devantures arrachées. Un premier bilan provisoire fait état d'une vingtaine de blessés dont deux dans un état grave.

Une forte explosion due à une fuite de gaz s'est produite samedi en début de matinée dans une boulangerie du 9e arrondissement de Paris, blessant vingt personnes, a-t-on indiqué de source proche de la police.

L'établissement était fermé au moment de l'explosion mais de nombreux passants ont été blessés, notamment des personnes qui se trouvaient sur la terrasse du Café Marmot, qui se trouve juste en face.

Il y a plusieurs blessés, a indiqué la préfecture.

Le député La République en marche du 9e arrondissement, Sylvain Maillard, a expliqué au micro de BFMTV qu'il s'agissait bien d'une "explosion accidentelle".

Les autorités ajoutent que la force de l'explosion a soufflé plusieurs vitrines alentour. Selon France Bleu Paris, 200 pompiers sont mobilisés dans le quartier.

"On était tous en train de dormir et là on entend un bruit, on a cru que c'était un séisme", raconte une adolescente de la rue attenante, la rue de Montyon. "Toutes les fenêtres de l'appartement ont explosé, toutes les portes qui étaient ouvertes sont sorties de leurs gonds, pour sortir de la chambre j'ai dû marcher sur la porte, les enfants étaient paniqués, ils pouvaient pas sortir de leur chambre", raconte une habitante du N°6 de la rue.

D'autres sortent en robe de chambre ou finissent de s'habiller précipitamment dans la rue en sortant des immeubles et hôtels voisins. Un homme pieds nus, l'air hagard, les cheveux blanchis par la poussière, était pris en charge par les secours.

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et le procureur de Paris Rémy Heitz se sont rendus sur place vers 10h.

Recommande: