Trump abandonne les démocrates en pleine réunion — Shutdown

11 Janvier, 2019, 09:21 | Auteur: Aubrey Nash
  • Dessin d’Arend Pays-Bas

Les discussions budgétaires entre démocrates et républicains buttent sur la question du mur, entraînant une paralysie partielle de l'administration fédérale depuis près de trois semaines.

"Les murs, ça marche": Donald Trump Jr., le fils aîné du président américain, a comparé le mur souhaité par son père à la frontière avec le Mexique aux protections d'un zoo. Ils ont besoin d'une barrière, ils ont besoin d'un mur. Ses adversaires refusent catégoriquement de débloquer des fonds pour un projet qu'ils jugent "immoral" et inefficace. Mercredi, le président américain a abruptement quitté une rencontre avec les ténors démocrates.

"Le président s'est levé et est parti", a relaté Chuck Schumer, leader des démocrates au Sénat, juste après cette brève réunion à la Maison Blanche.

Incapables de rester impassibles après que le président américain a prononcé un (nouveau) discours virulent contre l'immigration (insistant sur les "viols", les " décapitations " et " démembrements " commis par les immigrés illégaux), les visages consternés des démocrates Nancy Pelosi et Chuck Schummer ont fait rire la toile. Ces dernières heures, les internautes se sont amusés à détourner l'image. "J'ai dit bye-bye", a-t-il ajouté.

"Il pense peut-être qu'ils peuvent juste demander plus d'argent à leur papa".

M. Trump a de son côté encore une fois évoqué l'hypothèse de déclarer une "urgence" nationale pour activer des pouvoirs extraordinaires, une procédure qui plongerait le pays dans un extraordinaire affrontement politico-judiciaire. Si un accord n'est trouvé d'ici samedi, ce shutdown deviendra le plus long de l'histoire, alors que le record est jusqu'à présent de 21 jours, sous Bill Clinton, en 1996. "Beaucoup disent +c'est très dur pour moi, c'est très dur pour ma famille, mais M. le président vous agissez comme on doit le faire+", a-t-il avancé.

Recommande: