Michalik est un illusionniste — "Edmond" au cinéma

11 Janvier, 2019, 11:38 | Auteur: Sue Barrett
  • Nicolas VELTER  Gaumont

Sans le savoir, il a trouvé l'intrigue de sa nouvelle pièce.

Le scénario original, largement documenté, relate dans un charmant méli-mélo la genèse de Cyrano de Bergerac, le plus grand succès théâtral français.

A l'arrivée donc, une ode cinématographique rythmée au théâtre et à ses merveilleux et fous baladins, à la littérature, à la création, jouée par une pléiade d'acteurs qui, visiblement savourent le plaisir d'être là.

Comédie dramatique franco-belge. D'Alexis Michalik, avec Thomas Solivérès (Edmond Rostand), Olivier Gourmet (Coquelin), Mathilde Seigner (Maria Legault), Tom Leeb (Léo Volny), Lucie Boujenah (Jeanne), Alice de Lencquesaing (Rosemonde), Clémentine Célarié (Sarah Bernhardt) (1h49).

En romançant allègrement son destin, Alexis Michalik imagine les quelques semaines qui ont précédé la première de sa pièce, en 1897, au Théâtre de la Porte Saint-Martin. Nous avions tort. Edmond est un vaudeville culturel enlevé qui donne envie de replonger la tête la première dans Cyrano de Bergerac, le chef d'oeuvre ultime de la littérature française. "Edmond" sera monté au théâtre. On entendra les grandes répliques de la pièce (dont bien sûr la célèbre tirade du Nez) dites par les uns et les autres à partir de leur vécu personnel. Celle d'Edmond Rostand, jeune auteur angoissé dans le Paris fantasmé de la fin du XIXe siècle.

Adapté de sa pièce de théâtre, Alexis Michalik arrive parfaitement à se coller au format si différent de l'écran. Au final, c'est un miracle d'équilibre, de justesse, et de précision, d'où l'émotion n'est pas absente. "Et où comme dans le film " Léon " de Luc Besson on nous propose des scènes très courtes, très percutantes, très en phase avec cette incroyable histoire d'un homme doutant de tout, et qui ne sera plus le même après Cyrano, puisque comme le chanterait Serge Lama: " Tel qu'en lui-même enfin le triomphe le change ".

Quels sont les écueils à éviter en passant du théâtre au cinéma?

Recommande: