Corinne Masiero met en lumière les femmes SDF dans "Les Invisibles"

11 Janvier, 2019, 15:54 | Auteur: Sue Barrett
  • Audrey Lamy Corinne Masiero Déborah Lukumuena Noémie Lvovsky et Les Invisibles, une quinzaine d’actrices non-professionnelles qui ont connu la rue

Louis-Julien Petit ne se lasse pas de filmer la " France d'en bas " et ses petits soldats en guerre contre l'inacceptable. On retrouve ce même ton, mêlant humour et gravité, la même façon de raconter joyeusement des événements dramatiques, dans " Les invisibles " (sortie le 9 janvier 2019).

"Les Invisibles ", au cinéma ce mercredi, Louis-Julien Petit réussit une comédie sociale " à l'anglaise " ( dans la veine de " The Full Monty " ) sur un sujet occulté: "les femmes sans abri.

Le centre d'accueil va fermer. Pour le sauver, les assistantes sociales vont tout tenter, y compris ce qui n'est pas très légal. Si celles-ci sont jouées par des actrices non professionnelles, et si possible par des femmes qui ont connu la rue, les travailleuses sociales sont incarnées par des comédiennes qu'on connaît bien comme Noémie Lvovsky, Corinne Masiero ou carrément Audrey Lamy, sans doute la plus improbable.

Mais les femmes les plus touchantes ne jouent rien d'autre que ce qu'elles sont, des rescapées de la vie, " à la fois fragiles et combatives", aux mille malheurs, telle cette femme battue qui a tué son mari violent et a appris en prison l'art de tout réparer.

Recommande: