Air France : vers la fin de Joon - Actualité aéronautique

11 Janvier, 2019, 23:11 | Auteur: Aubrey Nash

La compagnie à bas coûts Joon, qui n'existe que depuis l'automne 2017, sera bientôt absorbée par sa maison mère Air France.

Si aucun calendrier n'a encore été diffusé concernant l'intégration, elle doit permettre l'harmonisation des produits et la simplification du portefeuille de marques, dont Benjamin Smith estime qu'il a affaibli la puissance de celle d'Air France.

La fusion aura lieu "si possible au début de la saison d'été, le 1er avril", a indiqué Flora Arrighi du syndicat Unac.

Mais elle n'a apparemment pas rencontré son public.

Cette intégration intervient parallèlement à la conclusion d'un accord entre la direction d'Air France et les personnels navigants commerciaux (PNC) sur leurs conditions de travail. Cet accord complète celui signé en octobre pour toutes les catégories de personnels d'Air France, avec notamment pour 2019 une augmentation générale de 2% à compter du 1er janvier. "Malgré les impacts incontestablement positifs de Joon, notamment le travail remarquable des équipes Joon qui ont lancé et fait vivre la compagnie, la marque a dès le début été difficilement comprise par les clients, par les salariés, par les marchés, par les investisseurs", a reconnu Air France dans un communiqué. Et, alors que dans le cadre de l'ancien projet "Boost", tout le monde s'attendait à ce qu'Air France accouche d'une compagnie low cost pure et dure, c'est finalement un positionnement hybride qui avait été adopté, avec des avions fournis par Air France remis aux couleurs de Joon, mais avec des PNC recrutés à l'extérieur et payés 40% moins chers que ceux d'Air France. "Avec cet accord, je souhaite que la confiance et le dialogue entre Air France et tous nos collaborateurs continuent de s'améliorer, car je crois profondément que c'est par l'adhésion de tous que nous deviendrons un leader mondial", a déclaré Benjamin Smith.

Le SNPNC et l'Unsa-PNC ont salué un "accord historique" qui "replace le PNC au cœur d'Air France", "redonne un avenir" aux salariés et "améliore (leur) qualité de vie et (leurs) plannings".

Recommande: